Archives pour la catégorie Discriminations

ÉTATS GÉNÉRAUX DE L’ÉDUCATION DANS LES QUARTIERS POPULAIRES

SOUTIEN:

Vendredi 24 mars (Pierres Vives) et samedi 25 mars (Lycée Jean Monnet) :

Le collectif de parents du Petit-Bard Pergola à Montpellier et différents collectifs nationaux de parents vous invitent aux États généraux de l’éducation dans les quartiers populaires.

Le programme complet des 2 journées et soirées.

Vendredi, projection de film : « Journal de 2 mois de luttes au Petit Bard-Pergola » avec le Collectif des parents d’élèves des écoles du Petit Bard-Pergola

Synopsis :
Un film qui jour après jour, semaines après semaines, retrace les actions quotidiennes et les réflexions de femmes parents d’élèves. Elles n’ont eu de cesse de rappeler durant ces semaines de mobilisation qu’elles voulaient que les lois de la république soient appliquées pour elles, leurs enfants mais aussi pour leur famille et pour tous les habitants de France.

Extrait semaine 4:

Note d’intention :
Suite à la sollicitation de Cesam Migration Santé et des enseignants, nous avons rencontré un groupe de parents délégués des écoles du groupe scolaire Petit Bard, qui interpellent les pouvoirs publics pour exiger de la mixité sociale dans les écoles de leurs enfants. Ils voulaient un appui technique pour faire des films et raconter leur vision de l’école. Une quinzaine de parents d’élèves (des femmes) ont participé à une formation action (tournage et montage) autour des actions qu’elles filmaient quotidiennement.
Des films courts étaient réalisés chaque semaine et mis en ligne sur leur youtube et facebook.

Contacts :
Collectif des parents d’élèves, ecolespetitbard@gmail.com, Christel Lescrainier, les Ziconofages 06 03 12 29 48.

Quel accès à l’alimentation pour les étudiants?

FESTIVAL DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS DU 27 MARS AU 7 AVRIL UNIVERSITÉ PAUL-VALÉRY

Les Ziconofages proposent des temps d’échanges et de réflexions pour améliorer l’accès à l’alimentation à l’université Paul Valéry. Nous organisons cet événement en partenariat avec la Maison des étudiants et la mission égalité de l’université Paul Valéry.

FILMS EN COURS DE RÉALISATION, nous créons des films courts, co-réalisés par et avec des étudiants. La vidéo, utilisée comme outil de médiation, doit permettre d’entendre la parole des étudiants sur cette question.

Cafétéria du Crous à l’université Paul Valéry

Du 6 au 27 mars (info et contacts pour nous rejoindre lesziconofages@free.fr)

MUR DE PAROLES, nous animerons un mur à palabres au Restau U pour recueillir d’autres paroles; n’hésitez à venir échanger avec nous et déposer votre témoignage aussi ces jours là!

Le lundi 27, Mercredi 29 mars à partir de 11h30 et le lundi 3  à coté de l’un des distributeur de boissons, snack.

PROJECTION – DÉBAT-RÉFLEXIONS, les films et les paroles recueillies ouvriront une demi-journée de sensibilisation et de réflexion à laquelle seront associées les institutions, associations et étudiant-e-s.

 Lundi 3 avril 15h à 18h (salle Camproux Université Paul Valéry, entrée libre)

20 février : projection rencontre avec les habitant(e)s de la Tour d’Assas,, les associations partenaires et leurs films le Droit de vivre décemment Acte 1 et 2

Après avoir dénoncé dans la rue les conditions de vie inacceptables,

le collectif d’habitant(e)s de la Tour d’Assas et les Ziconofages

s’invitent et vous invite au cinéma.

Habitants et institutions de Montpellier,

venez suivre nos deux ans de combat et échanger avec nous.

Avec les Associations Les Ziconofages, Habiter Enfin !

le Fuiqp, le journal le d‘Oc et Divergence

Le lundi 20 février à 14h15

au centre social Caf de la Paillade l’île aux familles

410 Avenue de Barcelone, Montpellier

(terminus tram1)

Projection -rencontre

Le droit de vivre décemment, Actes1 et 2

films documentaire co-écrits et co-réalisés avec

le collectif des habitant(e)s de la Tour d’Assas

et les Ziconofages

avec la participation d’Habiter Enfin ! du Fuiqp, de Divergence

Un premier film documentaire de 16′,acte 1, 2015.

Toujours perçus comme immigrées et reléguées dans des tours vouées à la démolition,las de vivre avec des familles de même origine ethnique, d’être déménagés de grands ensembles vers d’autres lieux identiques, des habitant(e)s de la Tour d’Assas à Montpellier se mobilisent et témoignent de cette injustice sociale.

Un second film documentaire de 22‘,acte 2, 2017.

La Tour d’Assas n’est plus entretenue depuis des années puisqu’elle va être démolie. Alors les conditions de vie se dégradent, tandis que le bailleur social Acm, la Métropole et l’État se renvoient la balle. Notre collectif d’habitant(e)s se révolte encore : « nous on vit (mal) dedans ! On est là ! Arrêtez de nous oublier ! »

Outils vidéo participatifs et les projections rencontres sont une action des Ziconofages financée par la CGET, le Conseil départemental de l’Hérault, la DRAC Occitanie, la CAF de l’Hérault.

Un extrait de l’acte 1:

PROJECTION-DÉBAT SAMEDI 17/12 Discriminations dans l’accès au logement à Montpellier

PROJECTION-DÉBAT SAMEDI 17 DECEMBRE
18H30
Au royal occupé
13 Rue Boussairolles, Montpellier
Avec le  FUIQP (Front uni des immigrations et des quartiers populaires)

 

Projections-débat autour de mobilisations d’habitants sur Montpellier contre les discriminations et pour l’égalité pour tous. Un film d’atelier, réalisé avec le collectif d’habitants  de la Tour d’Assas en 2015, qui montre des citoyens en lutte pour l’égalité de traitement et la justice sociale. Des témoignages qui démontent les stéréotypes et demandent aux décideurs politiques et institutionnels d’agir pour les valeurs républicaines.

Le FUIQP

est une organisation nationale regroupant des militantes et des militants des immigrations et/ou des quartiers populaires. Crée en novembre 2011 à l’issue des troisièmes rencontres nationales des luttes de l’immigration et des quartiers populaires, elle se donne pour objectif de combattre les dominations de classe, de race et de sexe. Elle a aussi pour vocation de s’opposer aux rapports néocolonialistes et impérialistes que la France impose aux pays du Sud et de soutenir les luttes des peuples pour leur émancipation nationale et sociale.

Plus d’info sur le fuiqp http://fuiqp.org/le-fuiqp/

LE FILM  DROIT DE VIVRE DÉCEMMENT

Synopsis : Toujours perçus comme immigrés alors qu’ils sont français, relégués dans des tours vouées à la démolition, las de vivre avec des familles de même origine ethnique, d’être déménagés de grands ensembles vers d’autres lieux identiques, des habitants se mobilisent et témoignent de cette injustice sociale.

Réalisateurs :  Collectif des habitantes de la Tour d’Assas ; Association d’éducation à et par l’image Les Ziconofages

Ces films ont été réalisés dans le cadre du projet Outils Vidéo participatifs financés par le Conseil Général de l’Hérault, la DDCS (ACSE), la DRAC, la CAF de l’Hérault, la Ville de Montpellier.

Luttopia vivra, film documentaire sur la vie en squat

LUTTOPIA VIVRA, film documentaire 8′ (octobre 2015)


Des habitants du squat Luttopia 02 ont fait appel aux Ziconofages pour filmer et raconter eux-mêmes leur propre histoire, leur propre réalité.Suite à plusieurs ateliers un film est né, « Luttopia vivra ». Les co-réalisateurs\trices sont disponibles pour projeter et échanger autour de la vie en squat.

Synopsis:
Des habitants du squat Luttopia à Montpellier racontent 24h dans ce lieu de vie collectif. Ils témoignent  de la solidarité et de la fraternité qui existent dans un monde qui n’est pas fait pour les plus démunis…A quoi sert le squat Luttopia, qui sont ses habitants et qu’est ce qu‘il apporte à leur vie ?

Image luttopia

SUIS-JE SI-RIEN? 4’39 (octobre 2015)

Synopsis:
Pendant la formation-action, les habitants du squat Luttopia risquaient du jour au lendemain l’expulsion. Un plan séquence montre l’expulsion de l’ancien bâtiment administratif mettant à la rue 110 personnes, hommes, femmes, enfants.

Réalisateurs :
–  7 habitants du squat : Bari, Enric, Erol, Kasoum, JC, Mohamed, Najet.
– Association d’éducation à et par l’image Les Ziconofages, basée à Montpellier, se sert de l’outil audiovisuel pour la mise en œuvres d’actions sociales à travers la vidéo participative. Les Ziconofages produisent des images destinée à être consommées, digérées puis transformées en action.

Contacts :
Kassoum, 06 05 60 87 53, Mosssi Soltan Les Ziconofages 07 83 04 76 67, lesziconofages@free.fr

Films réalisés dans le cadre du projet Outils Vidéo participatifs financés par le Conseil Départemental de l’Hérault, le CGET, la DRAC, la CAF de l’Hérault, la Ville de Montpellier. Ils peuvent donner lieu à des projections débat, des ateliers de travail, … Contactez nous au 07 83 04 76 67

Projection et débat sur les discriminations dans le cadre du festival Traversées de Lunel le 26 mars à 14h en partenariat avec Pécheurs d’images et Habiter Enfin!

Projection des films des Ziconofages et débat sur les discriminations dans le cadre du festival Traversées de Lunel  le 26 mars de 14 à 16h (Salle Castel, centre ville):

Leïla l’inlogeable, un film (fiction documentaire) qui retrace le parcours d’une mère célibataire et ses deux enfants et le mur des discriminations qu’elle doit affronter pour avoir accès à un logement, mur qu’elle franchit par une implication dans un collectif.

Leïla l’inlogeable », une œuvre collective sur le vécu discriminatoire de familles mal-logées.
Un film pensé et réalisé par le Collectif « Urgence Familles Mal-logées » et l’association Les Ziconofages. Il vise à mettre en visibilité les multiples blocages que ces femmes subissent au quotidien. Ce projet participatif souhaite interpeller tant les institutionnels en charge de la question du logement sur Montpellier, que l’ensemble des intermédiaires du logement.

BMP - 118.2 ko

« Vivant dans un studio avec ses trois enfants, Leïla multiplie les démarches pour trouver un logement décent pour sa famille. Malgré plus de 8 ans de demandes HLM et des recherches actives dans le privé, la situation ne change pas. »

Ce film reflète le quotidien de nombreuses familles mal-logées. En plus des difficultés économiques, elles subissent une réelle discrimination dans l’accès au logement jour après jour. Peu connue des pouvoirs publics, cette discrimination reste impunie. Les familles se retrouvent assignées à résidence dans des habitats inadaptés, alors même que le logement est un droit !

 

Le droit de vivre décemment, un documentaire réalisée avec le collectif des habitants de la Tour d’Assas à Montpellier. Toujours perçus comme immigrés alors qu’ils sont français, relégués dans des tours vouées à la démolition, las de vivre avec des familles de même orecole+logementigine ethnique, d’être déménagés de grands ensembles vers d’autres lieux identiques, des habitants se mobilisent et témoignent de cette injustice sociale.

Des films d’ateliers, réalisés par les collectifs Urgence Familles mal-logées et de la Tour d’Assas, qui montrent des citoyens en lutte pour l’égalité de traitement et la justice sociale. Des témoignages qui démontent les stéréotypes et demandent aux décideurs politiques et institutionnels d’agir pour les valeurs républicaines.

En partenariat avec l’association pêcheurs d’images et Habiter Enfin!

Une projection dans le cadre de l’action Outils vidéo participatifs (financement:  Conseil départemental de l’Hérault,  DDCS de l’Hérault, CAF de l’Héarult, DRAC LRMP, Ville de Montpellier

 

tour-assas-1

 

Mercredi 20 janvier au Bar à Photo, Projection débat du film Luttopia vivra

LUTTOPIA VIVRA

PROJECTION-DÉBAT

MERCREDI 20 JANVIER AU BAR A PHOTO  ( 29 ter rue Lakanal)

En partenariat avec Le Bar à photo, nous vous invitons à la première projection-débat publique de « Luttopia vivra » autour du thème du droit au logement et du vivre-ensemble avec nos différences.

Des habitants du squat Luttopia 02 ont fait appel aux Ziconofages pour filmer et raconter eux-mêmes leur propre histoire, leur propre réalité.Suite à plusieurs ateliers un film est né, « Luttopia vivra ». Les co-réalisateurs\trices présenteront leur travail lors de cette soirée.

Deux séances (10 min. de projection suivi d’un débat) seront proposées à 18h30 et 20h00.
A cette occasion, un duo de soupes vous sera proposé en complément des boissons habituelles.

Synopsis:
Des habitants du squat Luttopia à Montpellier racontent 24h dans ce lieu de vie collectif. Ils témoignent  de la solidarité et de la fraternité qui existent dans un monde qui n’est pas fait pour les plus démunis…A quoi sert le squat Luttopia, qui sont ses habitants et qu’est ce qu‘il apporte à leur vie ?

Image luttopia

Retour sur le festival du cinéma Méditerranéen

Un beau moment partagé au cinéma Utopia et à la salle Rabelais avec aussi des personnes venues dans le cadre du festival et qui n’étaient pas au courant des questions de discriminations. 280 spectateurs ont répondu présents, ce qui est exceptionnels pour des films régionaux!

IMG_4766  IMG_4758IMG_4790 IMG_4783 IMG_4751

La vidéo participative était aussi dans la presse (Midi Libre, France bleu Hérault mardi et jeudi, RCF, RPH…).

Nous avons récolté les impressions à la sortie des projections-débats:
IMG_4858 IMG_4857 IMG_4856 IMG_4855 IMG_4850 IMG_4849 IMG_4841 IMG_4842 IMG_4844 IMG_4846 IMG_4848

La vidéo participative au Cinémed

Les films Citoyens de seconde zone? (Journal de 2 mois de lutte, Le droit de vivre décemment)  et Un dîner presque pas fait ont été retenus pour être présentés dans la section « Filmer en région » du 37e Cinemed – Festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier.

Les 3 films portent sur les inégalités de traitement à Montpellier et ont été co-réalisés par des habitants et les Ziconofages.

Venez nombreux\ses aux 2 projections-débats sur l’aide alimentaire, les discriminations au logement et à l’école !

Lire l’article du Midi libre sur les films

Mardi 27 octobre à 19h, Cinéma Utopia (arrêt tram St Eloi)

Jeudi 29 octobre à 16h, salle Rabelais (arrêt tram comédie ou corum)

Ces films ont été réalisés dans le cadre du projet Outils Vidéo participatifs financés par le Conseil Départemental de l’Hérault, la DDCS (ACSE), la DRAC, la CAF de l’Hérault, la Ville de Montpellier.

tour-assas-1
Le droit de vivre décemment
PB_Image1
Journal de 2 mois de lutte
Affiche un diner 2
Un dîner presque pas fait

Extrait de le Droit de vivre décemment:

Bande annonce de le Droit de vivre décemment:

Extrait du Journal de deux mois de lutte :