Archives de catégorie : Films et synopsis

Tous les films et synopsis

Liens de visionnage et synopsis des films de la série »l’oeil des habitants »

Le quartier de la Mosson fait l’objet d’un grand projet de rénovation géré par L’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU). Dans leur volonté de développement d’une citoyenneté active, L’IPEICC et les Ziconofages ont organisé un atelier Outil Vidéo Participatif hebdomadaire avec un groupe d’habitantes du quartier autour de cette actualité. Notre collaboration a abouti à une forme de journal de bord vidéo (ou série documentaire) intitulé «L’oeil des habitants» voici les liens des films tournés entre février et avril 2022.

Film n°1- ANRU-Février 2022-Visite de l’Espace Halimi -13’
Synopsis:
Invitée et guidée par Madame Karine Kaner, responsable de l’Espace Gisèle Halimi, notre équipe a visité le gros bâtiment, anciennement URSSAFF. Ce lieu constitue un centre d’information, d’échange, de concertation en direction des habitants sur le projet de renouvellement urbain de la Mosson. C’est aussi un lieu de travail, de rendez-vous et de rencontre pour tous les acteurs du projet. Vaste chantier, l’Espace Halimi, dans sa version définitive, ouvrira en fin d’année 2022

https://vimeo.com/manage/videos/705783894

Film n°2 – ANRU-Mars 2022-Adieu Saturne, témoignage de Chrystel sur le relogement- 12,5’ 

Synopsis:
Christel habite le quartier depuis 35 ans. On la suit vers son ancien appartement où elle nous raconte toute la violence de l’annonce de la démolition de son immeuble. Puis elle nous fait visiter son nouveau logis. Pour elle son relogement a été «un mal pour un bien»…

https://vimeo.com/manage/videos/705784373

Film n°3 – ANRU-Mars 2022-Uranus-Témoignage de Marie-Lise sur la réhabilitation – 6,5’

Synopsis:

Marie-Lise habite l’immeuble Uranus depuis plus de 20 ans. Lors de la réunion publique du 26 mars 2022, le maire a montré le projet du futur Uranus et elle n’en croyait pas ses yeux : le bâtiment va devenir magnifique. Elle nous fait visiter son appartement actuel…

https://vimeo.com/manage/videos/705784850/privacy

Film n°4 -ANRU-Mars 2022-Uranus-Témoignages des commerçants et responsable local associatif – 8,5’

Synopsis:

L’équipe et Marie-Lise décident de rédiger une affichette pour avoir des témoignages de ses voisins qui comme elle, n’ont pas d’informations sur la rénovation de son immeuble. En consultant les commerçants du rez-de- chaussée, elle se rend compte que beaucoup sont déjà relogés…

https://vimeo.com/706528411


Présentation de »l’oeil des habitants » une série documentaire réalisée en atelier OVP (Outil Vidéo Participatif) avec l’atelier du citoyen IPEICC et Les Ziconofages sur la rénovation urbaine de La Mosson

Le quartier de la Mosson fait l’objet d’un grand projet de rénovation géré par L’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU). Depuis le début de l’année 2022, la ville de Montpellier et la métropole M3M ont organisé plusieurs réunions d’informations avec le réseau Pailladin, les associations et autres acteurs de la vie de quartier dans un souci de concertation et ainsi rendre les habitants partie prenante de la transformation du quartier. Dans l’optique de leur volonté de développement d’une citoyenneté active, L’IPEICC et les Ziconofages ont organisé un atelier Outil Vidéo Participatif hebdomadaire avec un groupe d’habitantes du quartier autour de cette actualité. Notre collaboration a abouti à une forme de journal de bord vidéo (ou série documentaire) intitulé «L’oeil des habitants»C’est la rénovation du quartier vécue de l’intérieur et racontée par les habitants. Nos films sont principalement des témoignages qui racontent la douleur de l’annonce de la démolition de son immeuble, le renouveau d’un déménagement, l’angoisse liée au manque d’information ou la volonté de rester dans son quartier…

Retour sur notre projet Rêves d’ici et de là – Edition 2019

En octobre 2019 a eu lieu la première étape de ce projet au Pic Saint Loup. Nous avons invité des familles vivant en quartier prioritaire à participer à un week-end nature, culture et vidéo.

Les objectifs de ce projet :

  • Découvrir, s’approprier/se réapproprier un territoire urbain et rural
  • Faire émerger des représentations liées à un territoire, s’interroger sur celles-ci et les faire évoluer ;
  • Favoriser le décloisonnement social en permettant la rencontre entre des personnes qui se côtoient peu ou pas ;
  • Favoriser l’ouverture culturelle ;
  • Se former à l’audiovisuel ;
  • Favoriser l’expression par le biais d’outils vidéo de médiation ;
  • Se revaloriser et prendre confiance en soi en devenant acteur d’un projet collectif.

Ce premier film réalisé par les participants, ici dans sa version longue, retrace cette première étape. Au programme de ce week-end :

• Spectacle de théâtre de rue : « Fougues », Compagnie la Hurlante

• Sortie nature : Pic Saint Loup

• Temps d’échanges avec des collectifs d’habitants de zone rurale et projections de films.

• Nuit en gîte

• Animation Land-art par Céline Pialot

• Formation à l’outil audiovisuel pour faire un film sur cette expérience.

Ci-dessous, vous retrouverez la version courte du film.

Ce second film retrace la seconde étape : une journée famille en zone urbaine à la Paillade où nous nous sommes baladé.e.s dans le quartier et avons écouté les vies, les envies, les ressentis de ces habitantes sur ce quartier populaire. Nous étions accompagné.e.s pour cette journée par la compagnie de théâtre la Hurlante : Caroline Cano et Nathalie Aftimos ont récolté les paroles des personnes rencontrées dans le but de créer dans un troisième temps une trace artistique de ces rencontres.

Le 1er mars 2020, avec la Compagnie la Hurlante, nous avons présenté à deux reprises « Lutte Intime », une lecture en mouvement dans le quartier de la Paillade, fruit de ces rencontres.

Ce projet a été réalisé avec le soutien de :

Nous les remercions pour leur confiance

Mener un combat contre l’injustice

Vidéo HD, couleur, documentaire, 26′, 2018

Pour les nouveaux arrivants européens à Montpellier, en situation de précarité et de discrimination liée à l’origine, la question du logement est problématique. Beaucoup se retrouvent à la merci de marchands de sommeil, comme dans la résidence Font del Rey à la Paillade, un quartier prioritaire de Montpellier.

Pour eux, c’est le parcours du combattant, une bataille à tous les niveaux pour sortir d’un logement indécent qu’ils paient cher. Ne parlant pas français, travaillant en intérim, ces personnes sont vulnérables et n’ont pas accès à leur droit le plus fondamental.

Le film montre comment un système se met en place à la Paillade (QPV) alors qu’il ne devrait pas exister.Avec l’appui de 2 associations du quartier, Tin Hinan et Habiter Enfin, les habitant.e.s vont batailler, multiplier les démarches en utilisant le droit commun pour contraindre le propriétaire à faire les travaux de rénovation nécessaires ou pour quitter cette sinistre résidence. Outre les démarches personnelles visant à accéder à un logement décent, il s’agit aussi de faire connaître cette situation afin qu’elle ne se reproduise plus.

Note d’intention :

Faire ce film pour :

  • l’espoir ;
  • trouver un moyen d’être entendu ;
  • faire voir la souffrance et la galère liées au logement ;
  • aider à améliorer les conditions de vie ;
  • que cette situation ne se reproduise plus ;
  • faire connaître le droit ;
  • mettre en lumière le travail de Tin Hinan et d’habiter enfin ! Sans eux on ne saurait pas quoi faire ni comment faire.
  • montrer que le droit n’est pas opérationnel si les habitant.e.s et les associations ne sont pas appuyés.

Contexte du film :

En 2015, l’association Tin Hinan a orienté vers Habiter Enfin plusieurs familles de la Résidence Font Del Rey afin d’effectuer des dossiers DALO pour des problèmes de sur-occupation et d’indécence des logements.

Après avoir consulté les nombreux rapports du service d’hygiène indiquant des infractions au RSD et constaté l’état déplorable des parties communes et des logements, l’association Habiter Enfin a réuni les familles afin de réfléchir à des démarches communes pour répondre à leurs demandes de relogement et pour contraindre le propriétaire à effectuer des travaux.

Ils ont contacté les différents partenaires institutionnels compétents en matière de logement et de décence ainsi que notre association pour faire un film co-construit sur cette thématique.

Contact : Pascal Biston, 06 71 71 65 18 /lesziconofages@free.fr

Ce projet a été réalisé grâce au soutien de :

MA MAISON, MON CHÂTEAU, MON REFUGE

Vidéo HD, couleur, 21’, documentaire, 2019

Synopsis :

Le collectif Luttopia a lancé la logique de squat collectif suite au constat de carence des dispositifs d’urgence en 2014. Leurs objectifs sont de mettre à l’abri les gens à la rue, d’aider les résidents dans l’accès aux droits fondamentaux et de développer l’autonomie.
Dans le centre Uttopia 003, les habitants nous emmènent en visite guidée de leur maison, leur refuge, leur château, comme ils l’appellent. Ils disent leur chance d’avoir trouvé ce lieu et cette famille, leurs espoirs et leurs craintes face à l’avenir. Les Uttopiens, devant et derrière la caméra, ont choisi de dire leurs ressentis, de poser des mots sur les aspects positifs et ceux à améliorer pour faire maison commune.

Note d’intention :

Le collectif Luttopia avait envie de proposer à nouveau des ateliers audiovisuels dans le centre Uttopia 003, de montrer le travail social qui s’accomplit en ce lieu. Notre collaboration s’est faite à un moment où les résidents et organisateurs questionnaient l’implication des habitants dans le fonctionnement du lieu.

– Outil interne pour sensibiliser aux responsabilités et différentes tâches collectives à réaliser. Projection lors des AG par exemple.

– Outil externe pour :

– être accepté comme on est ;

– montrer ce que c’est de vivre dans la difficulté ;

– montrer quelqu’un qui ne peut pas couvrir ses premiers besoins.

 

Contact: Pascal Biston lesziconofages@free.fr 0671716518

Ma maison, mon château, mon refuge est un film outil Outils Vidéo participatifs financés par:

 

Film je suis de Vauvert, et toi?

Le Collectif du printemps de l’éducation contre les discriminations et le racisme de Petite Camargue a sollicité les Ziconofages pour réaliser un film de valorisation positive des immigrés. Je suis de Vauvert, et toi ? veut mettre en exergue le rôle des différentes « communautés » dans leur contribution à l’intérêt général dans le territoire de la Petite Camargue sachant que les différentes vagues d’immigrations et les familles implantées depuis plus longtemps ont contribué, chacune à leur manière, à l’identité locale.film vauvert

Le film ont pour ambition de faire émerger la parole des anciens, mettre en avant leur héritage avec deux objectifs :

– Défaire les constructions autour de l’image de « l’immigré » qui serait exogène à la vie locale en croisant les témoignages des mémoires des différents groupes ayant migrés sur le territoire (Maghreb, Asie du sud est, Europe du Sud) avec leurs apports dans différentes facettes de l’identité locale, la construction, les rizières, le sel, la culture taurine etc…

En faisant des films inclusifs en termes de diversité culturelle , nous voulons mettre en avant l’idée que l’identité locale, dans sa singularité, est partagée et co-construite par les tout les habitants.

Avec l’aide de La Dilcra, La DDCS du Gard, La CAF du Gard, La Région Occitanie, Le Conseil départemental du Gard, Le Conseil départemental de l’Hérault, La Ville de Vauvert

vauvert semaine de lutte contre le racisme

Projection jeudi 21 mars 2019, dans le cadre de la semaine de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-Lgbt, à Vauvert, salle Mistral rue Albert Camus, à 18h30.

Pour d’autres projections merci de contacter: 

Les Ziconofages, Pascal Biston 06 71 71 65 18,  lesziconofages@free.fr

Le Collectif du printemps de l’éducation contre les discriminations et le racisme,  Collectif animé par le Centre Social RIVES, collectifduprintemps@gmail.com  Facebook: Printemps de l’Education contre les discriminations et le racisme

 

 

 

Fake-news et réalités à la ferme de la Condamine

 

9 films courts vidéos, Couleur, HD, 1 à 2

Avant la laitue, les détritus 1’31

La Condamine a un mécène, 1’08

La Condamine lance un crowfunding, 1’08

La Condamine vend sa production à un hypermarché 1’34

La Condamine passe à la traction animale 1’58

In vino veritas 1’22

Les p’tites mains de la Condamine 1’28

Scout toujours, Fucc un jour 1’39

La Condamine a construit son projet avec le soutien des Ziconofages 2’06

Synopsis :

En partenariat avec la Ferme Urbaine de la Condamine, Il s’agit de 9 films très courts de fakenews, rumeurs et aussi vraies informations où il faut deviner la part de faux dans chaque brève !

Note d’intention :

– se questionner sur les fakenews

– réaliser des fake (et vraies news) plutôt que de les subir

– animer le lieu en proposant de la culture lors d’évènements – les Sidérales

– appréhender le développement de la ferme depuis leur installation il y a 2 ans et les questions qui se posent

– Participer à un jeu et découvrir le lieu et le collectif. Comment on construit et déconstruit les discours ?

L’évènement : la sidérale du 12 juin 2019 :

Avec des indices ou des infos à glaner dans les jardins, dans des coins de la Ferme urbaine de la Condamine, auprès des gens du collectif ou de bénévoles et bien sur aussi sur les réseaux sociaux ou dans des vidéos tournés en amont et diffusé le soir sur place. A un moment dans la soirée on fait un pot commun, avec un échange autour des fausses et des vraies infos sur la question des rumeurs et des fake-news,…

Visionnage du 12 juin 2019 :

– sur les réseaux sociaux Facebook de la Ferme ou des Zicos

– un écran dans le jardin où on regarde, écoute des informations…

– un mur à expression pour déterminer le vrai du faux

Contacts : Pascal Biston lesziconofages@free.fr 0671716518

Fake-news et réalités à la ferme urbaine de la Condamine sont des films courts outil Outils Vidéo participatifs financés par :

CONSEILS CITOYENS

Un film sur les

conseils citoyens

et des ressources pour l’action

A la demande du centre ressource Villes et Territoires LR nous avons réalisé un film sur les Conseils Citoyens du Gard. Ce film, divisé en 3 parties, a été imaginé comme un outil pédagogique pouvant
servir à (se) questionner, à (vous) faire évoluer et à trouver collectivement des réponses à des situations parfois complexes.

Bande annonce : les conseils citoyens du Gard

Film partie 1 : rôle dans l’idéal, intérêt et légitimité
Film partie 2 : motivation, sens de l’engagement, fonctionnement
Film partie 3 : le rôle dans la réalité, les avancées et perspectives

Sur le site de Villes et Territoires LR les livrets pédagogiques et des fiches pratiques sont en ligne pour approfondir certains thèmes. Ces films-outils peuvent vous aider à animer des rencontres pour faire évoluer les pratiques des conseils citoyens et de leurs partenaires de la politique de la ville (élus, techniciens). Et pour les nouveaux membres qui vous ont rejoints ou vous rejoindront, ces films peuvent vous aider à leur expliquer simplement ce qu’est un conseil citoyen.

Testez-les et n’hésitez pas à nous faire des retours.

Participation : retour sur le forum#1

«Participation des habitants », « projets participatifs », « concertation citoyenne », « co-construction »… Quelles réalités se cachent derrière ces expressions toujours plus présentes dans le langage politique, dans les projets d’aménagements urbains ou territoriaux, dans les actions culturelles ou sociales ?

Nous avons co-organisé le Forum Urbiscopie (http://site-coop.net/urbiscopie/wakka.php?wiki=FOrum2016) en 2016 et avons donné la parole aux habitants. Qu’ils soient impliqués dans une instance de démocratie participative, un projet participatif ou un collectif militant ; que vivent ceux qui participent ?

« Retour sur le forum du 14 avril 2016 » (15’30) :

A travers ce film, nous explorons la thématique qui est à la base de notre démarche audiovisuelle : la participation des habitants.

Il est découpé en trois parties :

1/ Une multitude de démarches à l’ère de la participation

2/ Pourquoi et comment on s’organise? pour quelle reconnaissance?  quels changements ? quelles transformations ?

3/ La fabrique d’une autre démocratie

Réalisation : Les Ziconofages

Contact : Pascal Biston 06 71 71 65 18

lesziconofages@free.fr

Luttopia vivra et Suis-je Si rien?


LA VIE PARTAGEE DANS UN SQUAT

« Luttopia vivra » 7’50 (octobre 2015)

Synopsis :

Des habitants du squat Luttopia à Montpellier racontent 24h dans ce lieu de vie collectif. Ils témoignent de la solidarité et de la fraternité qui existent dans un monde qui n’est pas fait pour les plus démunis…A quoi sert le squat Luttopia? qui sont ses habitants et qu’apporte-t-il à leur vie ? Ce film, né d’une formation action à la vidéo participative, donne l’occasion d’écouter les habitants du squat et de partager leurs expériences, leurs vécus et leurs désirs.

Thématique : préjugés sur les personnes précaires et droit au logement.

« Suis-je Si rien ? » 4’39 (octobre 2015)

Synopsis :

Pendant la formation-action, les habitants du squat Luttopia risquaient du jour au lendemain l’expulsion. Un plan séquence montre l’expulsion de l’ancien bâtiment administratif mettant à la rue 110 hommes, femmes et enfants.

Réalisateurs :

– 7 habitants du squat : Bari, Enric, Erol, Kasoum, JC, Mohamed, Najet.

– Association Les Ziconofages.

Contacts :

Kassoum, 07 69 25 34 50, Pascal Biston Les Ziconofages 06 71 71 65 18 lesziconofages@free.fr

Ces films ont été réalisés dans le cadre du projet Outils Vidéo participatifs financés par le Conseil Général de l’Hérault, la DDCS (ACSE), la DRAC, la CAF de l’Hérault, la Ville de Montpellier.

Synopsis_LuttopiaPDF