Archives de catégorie : Former et transmettre

Stage vidéo jeunes – Vacances de Printemps 2015

tournage

5 jours d’ateliers audiovisuel

20-24 avril à la MDA, (9 rue de la république, Montpellier) pour les 11-17 ans. Participation financière  libre.

« Manger l’ail-leurs »
Que mange-t-on dans d’autres cultures ?
Chaque iranien mange une dizaine de kilos d’herbes par an.
Au Vietnam, on mange le riz au petit-déjeuner.
Tout le monde mange mais pas de la même façon. Une assiette contient des éléments de géographie, d’histoire, de culture…
Le sujet porte en soi la ressemblance et la différence. Parler d’une autre culture peut encourager à parler de la sienne.

Traitement:
Les participants au projet auront l’occasion de rencontrer un cuisinier venant d’une autre culture
plus ou moins lointaine. Ils rédigeront une liste de questions abordant ce sujet (ex : les rituels
d’alimentation, les repas de fête, les moyens de se procurer l’alimentation, les méthodes de
préparation, les codes de conduite à table…).
Ils enregistrent la rencontre avec le cuisinier en image et son dans un studio fond vert.
L’extrait sonore de cette rencontre donnera une base pour la création d’un POM (Petit Objet
Multimédia). Ils aurons créer, rechercher des éléments audio et visuels pour agrémenter – habiller
l’extrait sonore.
Chaque jour l’atelier sera enrichi par la découverte des métiers de l’audiovisuel (maquilleur,
monteur, décorateur, preneur de son, chef opérateur…). Ces rencontres se feront autour du repas
de midi avec des professionnels de l’audiovisuel..

Renseignements et inscriptions:  lesziconofages@free.fr ou 07 83 04 76 67

Partenaires: Centre social Alisé, MDA34, Time code, La draille colorée.

Action réalisée dans le cadre de Passeurs d’images soutenue par la DRAC LR, DDCS, CAF de l’Hérault, CG34.

 

Formation action vidéo participative

« EXPÉRIMENTER LA VIDÉO AVEC DES HABITANT-E-S…S’INTERROGER SUR SA POSTURE PROFESSIONNELLE…DÉVELOPPER DES PROJETS INNOVANTS…CRÉER DES DIAGNOSTICS »

Presentation de la formation_2016

Préambule

Pour l’association les Ziconofages, la vidéo participative, c’est réaliser des films avec les habitants\es (on préfère à citoyens\nes). Une expérience collective donc sur un territoire précis. Ce qui nous motive, c’est l’envie de mettre un grain de sable dans les rouages d’idées toutes prêtes sur des invisibles d’ordinaire censurés. Pour cela, il nous faut à chaque fois dévisser nos propres préjugés, aller à la rencontre et sortir notre caméra. Pour que les images et les paroles prennent tout leur sens, il a fallu apprendre, se former, s’approprier un outil aujourd’hui popularisé. La vidéo permet de créer ses propres images, de reconnaître les savoirs de tous-tes, d’inventer des espaces où se rencontrent différentes sphères sociales. Nous menons ces actions depuis 6 ans avec des personnes pas toujours blanches, ni adultes, ni riches, ni instruites, ni sédentaires mais aussi avec celles qui sont tout ça à la fois pour qu’on se regarde, se rencontre, se découvre. Ce travail est reconnu à Montpellier pour sa nécessaire raison sociale et comme action de développement local. On aime co-construire, expérimenter, transmettre, c’est pourquoi aujourd’hui on fabrique une mallette pédagogique qui devrait servir à tout ça et aussi à ce qu’on inventera ensemble au cours de cette formation-action.

La mallette vidéo participative ? La mallette propose de vous donner les moyens en deux étapes, d’imaginer et de réaliser un atelier vidéo participatif à l’aide de :
– une formation-action dont l’objectif général est de favoriser l’ accompagnement d’habitants dans des projets audiovisuels avec une démarche participative.
– matériels de tournage accompagnés d’un livret pédagogique : caméra, micro canon, trépied, vidéo-projecteur, disque dur…

Modalités d’organisation et inscriptions La formation s’adresse à des salariés\es, bénévoles, chômeurs\ses, militants\es, associations, collectivités, coopératives, entreprises…

La formule que nous proposons est celle-ci :
Une formation-action qui se déroule sur 6 jours et en 2 sessions espacées d’un mois :

  • 3,5 jours en internat (hébergement collectif).
  • 2,5 jours en externat.

Nous pouvons adapter cette formule en fonction des réalités de chacun et imaginer ensemble les aménagements possibles pour rester en adéquation avec le principe de la vidéo participative. N’hésitez pas à nous contacter pour en discuter.